Organisation et fonctionnement de B.T.C

actuimage11285840175.jpg650400 VLa structure interne d’une entreprise d’après l’économiste Mintzberg se définit comme la somme des moyens employés pour diviser le travail en tâches distinctes. Pour Fayol (structure hiérarchique), la structure d’une entreprise est un principe selon lequel un subordonné ne reçoit d’ordre que d’un homme, à qui il doit rendre compte.

Au vue de toutes les définitions qui précèdent, nous pouvons donc retenir que la structure interne d’une entreprise regroupe les différents organes et les relations entre eux (hiérarchiques ou fonctionnelles). En fait, il s’agit de la répartition des tâches, des responsabilités, des pouvoirs et de la communication dans l’entreprise.

La société B.T.C comme le montre l’organigramme en annexe a mis sur pieds une structure fonctionnelle qui réside dans le principe de la spécialisation, et qui d’après le principe énoncé par Taylor, un subalterne ne doit pas avoir un seul chef, mais plusieurs.

B.1-     Les organes de décision

Parmi les organes de décision au sein de la société B.T.C on y retrouve :

  • Le président directeur général (PDG) qui occupe le statut de gérant conformément à la réglementation d’une SARL, il est chargé de définir la politique de l’entreprise, de signer les conventions avec les banques et l’extérieur, il ordonne à 70% les dépenses de l’entreprise et assiste le responsable administratif dans ses tâches.
  • La responsable administrative, qui gère toute l’administration tant interne qu’externe et prend de ce fait toutes les décisions y relatives. Tout comme le PDG, elle ordonne aussi les dépenses de l’entreprise, gère la relation avec la clientèle, reçoit tous les rapports des succursales et des points de collectes et prend les décisions qui s’imposent. Pour toutes ses activités, elle dispose d’un fonds de roulement à sa disposition pouvant provenir des emprunts bancaires ou de tous autres établissements financiers.
  • Le responsable d’achats, il est chargé de régler tous les problèmes liés à l’achat, au dépannage, au changement des pièces ou boulons et du suivi du fonctionnement des machines et des engins dont dispose l’entreprise. Il répond de toutes les pannes techniques liées aux matériels (Lucas Mill, raboteuses), gère les problèmes de toutes les succursales, veille à l’alimentation électrique de toutes les usines aussi bien des différentes succursales qu’au sein du siège même. Ce poste qui est souvent inexistant dans bon nombre d’entreprise a lieu d’être à B.T.C parce que cette société est une véritable boulonnerie, il serait donc impossible qu’il n’y ait pas de responsable pour assumer cette fonction et prendre les décisions relatives au bon fonctionnement des activités de cette dernière, car il s’agit d’une activité purement technique et bureaucratique. Dans le but de mener à bien ses activités la société B.T.C  dispose d’une capacité financière suffisante
  •  
  • Les responsables des succursales de Kribi, Loum et de Bertoua, Yokadouma, Yaoundé et Douala qui sont indispensables dans la prise de décision, dans la mesure où ils sont sur le terrain, supervisent le travail et rendre compte à la direction générale. C’est sur la base de leur compte rendu que des décisions devront être prises par les responsables administratifs.

B.2-     Les organes opérationnels

Il s’agit ici des exécutants c’est-à-dire des techniciens, on distingue donc à cet effet :

  • Le service technique du siège, qui a à sa tête un chef de parc assisté d’un chef cubeur, ils sont chargés de transmettre des spécifications (description
  •  millimétrée de la marchandise) au chef comptable, ils confectionnent et mettent sur colis la marchandise grâce à un travail préalablement effectué avec l’aide des machinistes, des ébouteurs, des marqueurs, et des coliseurs. Ils réceptionnent la marchandise à l’entrée au parc de l’usine, effectuent le suivi de la transformation de cette dernière jusqu’à son départ pour le port en vue d’une exportation ultérieure. Ce service se subdivise en deux :
  • Un département technique destiné à l’exportation, qui est chargé du colisage, cerclage et marquage de marchandise qui devra être exportée ultérieurement.
  • Un département technique menuiserie locale, qui est chargé d’exécuter les commandes données par la direction. Il récupère généralement les produits qui n’ont pu être exportés soit pour mal formation (maladies), soit qui ne répondent pas aux normes de colisage en vue fabriquer des meubles.

Toute la force et la capacité de production de la société B.T.C Sarl réside  dans ce service, car c’est là qu’on retrouve non seulement une forte main d’œuvre qualifiée, mais aussi tous les moyens matériels et humains indispensables au fonctionnement de ce service en particulier et de la société en générale.

  • Le service comptable, il est chargé d’effectuer les opérations de facturation, de la paye des ouvriers, des manutentionnaires et des tâcherons. Il est chargé également de la tenue des comptes fournisseurs et clients. Il est responsable de la gestion financière des succursales et de tous les points de collecte (Bafia, Yabassi, Eséka et Kumba).
  • L’agent de liaison commis et commis de parc, qui se charge de la navette entre l’usine et le port, paye les factures au port, fait entrer la marchandise (bois débités) au port. En bref, il exécute toutes les opérations liées à l’acheminement de la marchandise de l’usine pour le port jusqu’au chargement dans le navire.
  • Les points de collecte, qui sont contrôlés par des équipes mobiles de quatre personnes chargées de superviser les chantiers.